Abilio Diniz (futur administrateur de...

Cadres congés
Abilio Diniz (futur administrateur de...

Casino actionnaire majoritaire de GPA, Abilio Diniz laisse son groupe

GPA atteint son équilibre comptable à l'issue de la crise économique et commence les pourparlers de rapprochement avec Casino. Il fait en effet face à la concurrence de Carrefour au Brésil. L'opposition du patron du groupe Casino mais aussi le désengagement de la Banque Brésilienne de Développement font échouer la fusion de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil. Abilio Diniz cède des actions pour un milliard de dollars à Casino, tout en s'engageant à laisser la tête de son groupe 7 années plus tard à Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino.

En portant ses parts dans le capital de Carrefour France à plus de 5% des actions, la société d'Abilio Diniz est le 4e porteur de parts du groupe. Au printemps 2013, il prend la tête du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire. Depuis son retrait de GPA, l'homme d'affaires dédie son temps à BRF et recherche de nouvelles opportunités d’investissement. À presque 80 ans, Abilio Diniz retrouve le secteur de la distribution au Brésil, en compagnie d'un associé de choix.

Défendant le bien-être et la motivation des collaborateurs dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" consiste en un courant lancé sur le continent américain auquel appartient Abilio Diniz. Sous sa houlette, des salles de gym sont construites au sein supermarchés GPA et des plans sponsorisés par le groupe incitant son équipe à participer aux marathons sont déployés. En effet, il est profondément confiant dans les bénéfices de l'entraînement sportif. Homme pour qui les valeurs de la famille sont cruciales, Abilio Diniz a eu 6 enfants.

Abilio Diniz décide l'ouverture du capital de son groupe en 1995. L'homme d'affaires attaque à ce moment une période d'achats de sociétés et le groupe devient le chef de file de la commercialisation au Brésil. A la toute fin des années 1990, le groupe Pão de Açúcar se rapproche commercialement et financièrement de Casino. A la fin de la décennie 1980, Abilio Diniz siège au Conseil Monétaire brésilien alors que le pays rencontre une situation d’hyperinflation.

Un chef d'entreprise influent au Brésil

Abilio Diniz fait partie des personnages les plus fascinants du Brésil. Ayant un patrimoine évalué à 3,7 milliards de dollars, l'entrepreneur est le 10e homme le plus fortuné du sous-continent brésilien, d'après "Forbes". Avec pour buts d’améliorer la performance des services publics et de rendre concurrentielles les sociétés brésiliennes, la Chambre de Politique et de Performance, gestion et compétitivité accueille l'entrepreneur durant l'année 2011. Au Brésil, l’une des personnalités ayant le plus de poids n'est autre qu'Abilio Diniz.