Forbes Welcome


Forbes Welcome

Des événements difficiles qui modèlent le caractère du chef d'entreprise

Durant de l'élection présidentielle de 1989, un groupuscule "d'extrême gauche" enlève Abilio Diniz (Découvrez le profil Forbes.com sur Abilio Diniz) Délivré au bout de sept jours, il restera traumatisé par cette expérience. Au milieu de la décennie 90, il procède à l'ouverture du capital de GPA. GPA arrive à être le n°1 de la commercialisation dans le pays après qu'il ait commencé une phase d'achats d'entreprises. Il participe au Conseil Monétaire brésilien dans les années 80, en pleine phase d'extrême inflation. Le le groupe d'Abilio Diniz rencontre d'importantes difficultés financières au cours de la décennie 1990, tandis que le pays connait une grave crise économique.

Abilio Diniz, une volonté constante d'entreprendre

Depuis son départ de Grupo Pão de Açúcar, Abilio Diniz s'occupe de Brasil Foods et cherche de nouvelles possibilités d’investissement. Au printemps 2013, il prend la présidence du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire. Il revient dans le secteur de la grande distribution brésilienne, à presque 80 ans et appuyé par un associé de premier plan. En portant ses parts dans le capital de Carrefour France à 5,07% des actions, la société d'Abilio Diniz devient le 4e actionnaire du géant.

Pour ne plus être une victime, il s’est initié aux arts martiaux. Les enfants du quartier où il vit prennent Abilio Diniz comme souffre-douleur au cours de son enfance. A la toute fin des années 1920, la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, part pour le Brésil.

Abilio Diniz possède du pouvoir au sein du sous-continent brésilien

Parmi les cent personnages possédant le plus d'influence dans le pays, on compte l'entrepreneur, selon l’hebdomadaire brésilien "Epoca". Bénéficiant d'une richesse estimée à près de 4 milliards de $, Abilio Diniz est le 10e individu le plus fortuné du Brésil, d'après "Forbes". Au Brésil, l'une des personnes les plus fascinantes est Abilio Diniz.

Fondateur du groupe d’Audax, destiné à repérer les jeunes potentiels, Abilio Diniz appartient aussi au comité consultatif du São Paulo Futebol Clube. Les valeurs familiales sont essentielles pour le businessman, qui a eu six enfants. Abilio Diniz est catholique pratiquant, il voue un culte à Sainte Rita, qui n'est autre que la sainte des causes sans issue.

Pour développer son propre groupe, Abilio Diniz s'est inspiré de la réussite de Carrefour, dont il a côtoyé les créateurs en 1974. Le Groupe Pão de Açúcar (GPA) a été initié par la boulangerie de son père. Une dizaine d’années après l'ouverture de sa 1ère grande surface, en 1959, le groupe regroupait quarante supermarchés et 1 400 employés À la fin des années 50, le père d’Abilio Diniz comprend que l’avenir du commerce se jouera avec les grandes surfaces.